TOUS EN GRÈVE le 5 février

Partager cet article

FACE À L’URGENCE SOCIALE !
TOUS EN GRÈVE Le 5 février 2019 GALÈRE
Pour la JOURNEE DE MOBILISATION NATIONALE


Depuis plusieurs semaines, salariés, retraités, jeunes, « gilets jaunes » se mobilisent pour crier leur colère face à la dégradation des conditions de vie, avec des fins de mois de plus en plus difficiles. Toutes les manifestations, les grèves pour l’augmentation des salaires, l’amélioration du pouvoir d’achat, pour la défense des services publics auraient dû inciter le pouvoir à écouter et changer de politique ! Au contraire, la seule réponse du pouvoir, c’est le mépris, la violence, la répression !

Le gouvernement entend réprimer toutes formes de contestation, en ciblant particulièrement la liberté de manifester. Cela montre aussi que le grand débat national vanté par l’exécutif n’a en réalité qu’un seul objectif : éviter de répondre aux revendications légitimes et poursuivre une politique injuste au service du grand patronat, du MEDEF et des plus riches. Dans sa « lettre aux français », le président Macron le confirme : « on ne reviendrait pas sur la suppression de l’impôt sur la fortune, en revanche on peut s’interroger sur la pertinence du maintien de certains services publics ! »

Le 5 février, avec ou sans gilet, dans chaque entreprise, agissons ! Par l’action massive des salariés,
organisons la riposte par la grève ! Manifestons ensemble pour qu’enfin le gouvernement nous écoute !!!
LA CGT REVENDIQUE :

Hausse immédiate du SMIC à 1 800€, augmentation générale des salaires, du point d’indice pour les fonctionnaires et des pensions dans la même proportion. Ré-indexations des salaires, des pensions et des retraites sur le coût de la vie. Arrêt de la répression policière, amnistie pour les manifestants arbitrairement condamnés et pour les militants syndicaux sanctionnés par le patronat. Non à toute remise en cause du droit à manifester. Retrait de « CAP 2022 » Développement de tous les services publics sur tous les territoires. Retour à la retraite pleine et entière à 60 ans et abandon de toute réforme de retraite par points, abrogation de la CSG sur les petites retraites. Abandon de toutes les réformes concernant les lycéens et les étudiants, de l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors UE. Abrogation des réformes qui détricotent le système social français (sécurité sociale, système de retraite, allocation familiale, droit du travail, protection des salariés) (lois « Rebsamen », « El Khomri », ordonnances « Macron et ses projets funestes » …). Baisse du taux normal de la TVA de 20 à 15% et suppression sur les produits de première nécessité. Rétablissement de l’ISF et construction d’une justice fiscale par la réduction des niches fiscales, une meilleure progressivité de l’impôt sur le revenu, une véritable taxation du capital et des bénéfices. Réduction du temps de travail à 32 heures avec des créations d’emploi, pour mieux partager le travail et les richesses qu’il produit. Une indemnisation de tous les privés d’emploi, parce qu’on ne choisit pas d’être licencié. Un nouveau statut salarié, des droits attachés au salarié tout au long de sa carrière, garantis collectivement, opposables à tout employeur et transférables d’une entreprise à une autre (protection sociale, formation continue …).

L’appel à la grève débute le lundi 4 février 2019 à 17h30 et se termine le 6 février 2019 à 8h00.

RAPPEL : Seules les heures non travaillées pourront être décomptées. Pour la CGT de TDF Bruno RABARDEL Le 31 janvier 2019